Le Musée d’Avranches

Le musée de la ville est fondé par la Société d’archéologie d’Avranches, Mortain et Granville, puis installé dans quelques salles de l’ancien palais épiscopal. L’établissement, après quelques mois d’existence, est ouvert au public, pour la première fois, le dimanche 22 juillet 1838. Ouvert de 10h à 16h30, le musée accueille plus de mille visiteurs « de toutes les classes de la société », comme l’indique un compte-rendu du Journal d’Avranches. Les curieux purent y découvrir les « richesses archéologiques, artistiques et naturelles » rassemblées par les conservateurs.

Palais épiscopal
L’ancien palais épiscopal, avant 1899, où étaient présentées
les collections du musées rassemblées par la Société

Parmi les pièces remarquables qui ornaient les armoires, les consoles et les lambris des salles d’exposition, la presse mentionne plusieurs objets légués par diverses personnalités. Par exemple, le conseiller municipal Victor Gauquelin (qui devint maire en 1852) avait fait don au musée d’une « armure en fer, à peu près complète, trouvée dans les fortifications de la ville », d’un portrait de René de Canisy gouverneur d’Avranches au XVIIe siècle ou encore de nombreuses médailles ainsi que des « têtes d’animaux, dont une trouvée dans les grèves du Mont Saint-Michel »… Et il semble que la semaine précédant cette journée inaugurale de nouveaux dons, tout aussi étonnants, augmentèrent encore la présentation ; on lit, toujours dans la presse, que des coquillages, des minéraux, des monnaies anciennes, le portrait d’un évêque d’Avranches, un « bardeau pris sur la maison de l’Empereur à Sainte-Hélène », une dent de rhinocéros ou encore un « superbe œuf d’autruche », avaient été offert par des notables de la ville. En outre, pour l’occasion, divers prêts vinrent compléter cette accumulation hétéroclite, c’est ainsi que Fulgence Girard exposa une aquarelle d’Eugène Delacroix.

Couvent des Capucins
L’ancien couvent des Capucins, en 1944, détruit
par les bombardements de la Libération.
Les collections étaient principalement présentées dans la chapelle
et disparurent lors de l’incendie du bâtiment

Salle archéologique
La salle archéologique de l’actuel musée installée dans le cellier de l’Officialité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s